Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par défaut

14 Novembre 2014, 20:14pm

Publié par Mamanlit

Il y a quelques jours ou peut-être la semaine dernière, j'ai vu passé sur la toile cet article :

Le parent par défaut.

 

Un peu intriguée par les commentaires qui alimentaient la publication de cet article sur FB, j'ai cliqué.

Bien m'en a pris.

Parce que je me suis reconnue.

J'ai relu l'article plusieurs fois.

Et j'en ai parlé à l'Homme.

Je lui ai donné des exemples: la taille des chaussures, le nom des copines, le papier cadeau ?

Lui aussi a reconnu que quand même, oui la majorité du temps, j'étais le parent par défaut.

Attention, je ne dis pas que c'est un mauvais père ou une personne non impliquée. Il est fabuleux avec ses enfants. Il joue, il incite, il brusque dans le bon sens quand il y a besoin. Il fait les devoirs (et est très fier du 10/10 en anglais de son fils)... Il s'occupe des accompagnements maison-école-maison, et même maison-anniversaire-maison certains jours. Il gère des samedi entiers de boulot tranquille Émile et me culpabilise un minimum lorsque je rentre à 18h et que les nains commencent à se friter en remarquant qu'ils ne se sont pas disputés de la journée (non ils attendent que je franchisse le pas de la porte pour ça).

Bref, ce n'est pas le parent par défaut mais il est un parent concerné.

 

Mais si je voulais une preuve qui confirme le fait que je suis le parent par défaut, je l'ai eu. Le jour de la lecture de l'article en question, alors que j'étais dehors dans le froid pour étendre du linge et l'Homme devant l'ordi, la Poulette est venu me voir pour que je lui décroche deux legos imbriqués. Les mains pleines d'habits et la bouche pleine de pinces à linge (ou tout comme), je lui ai demandé pourquoi elle n'allait pas voir son père...elle m'a répondu "Il est occupé".... pas de commentaires....

 

Et sinon, vous, le parent par défaut, ça vous parle ?

Petit rajout :

quand on est parent solo (ce que je ne suis pas), on est même pas le parent par défaut, on est le parent tout court. Le seul et l'unique. L'enfant se tourne vers toi parce que tu es sa seule référence possible.

Le parent par défaut c'est quand tu mets deux parents dans la même pièce, ton gamin ira vers toi parce que "la maîtresse elle me demande une nouvelle gomme".... toi et pas l'autre. Alors que l'autre est présent, qu'il existe et que même lui il compte sur toi pour dire où trouver une gomme dans cette maison.

Commenter cet article

Frere 22/11/2014 18:07

Autre question: C'était qui votre parent par dèfaut quand vous èties petit? Moi c'était ma mère. Mais c'était aussi ma mère quand j'ai été ado, parceque quand t'es ado, le parent par défaut, c'est celui a qui tu peux facilement taxer du pognon...

agdel 18/11/2014 11:14

Que dire… sinon que je me reconnais complètement dans cette description, et pas seulement parce que je travaille à temps partiel, je pense. Effectivement, si je prend du temps pour moi, j'aurai forcément tout organisé à l'avance, voire laissé des instructions par écrit (qui faut-il conduire, où, à quelle heure)
Ce qui m'inquiète un peu, c'est de sentir à quel point je me crispe lorsque j'entends pour la 50e fois de la matinée "Maman, est-ce que…", j'ai envie de fuir sur une île déserte parfois (OK, avec des livres, ma machine à coudre et internet !)

Mamanlit 22/11/2014 11:47

prendre du temps pour soi uniquement quand tu as géré le collectif, ça me parle bien tiens !

16/11/2014 23:52

Forcément je suis le parent par défaut ! et c'est vraiment le bon terme puisque je le suis par défaut de la présence de l'autre la moitié du temps ! mais quand Raph est là il prend relativement bien le relai... ou plutôt je suis la tête et il est les jambes !! il faut souvent que je lui rappelle les choses (les heures des activités, des rdv, acheter les tickets de cantine, inscrire les enfants à la garderie...) mais il les fait ! par contre je ne pense pas qu'il sache où se trouve le papier cadeau dans la maison et à bien y réfléchir, c'est plutôt une bonne chose vue la tronche de ses paquets cadeaux !!

Mamanlit 22/11/2014 11:48

je comprends le par défaut...ma question : vous êtes dans la même pièce, qui de vous deux un de tes enfants ira voir pour dire qu'il n'y a plus de papier toilette ?

daphnenuphar 16/11/2014 08:31

Nous travaillons autant. Nous partageons toutes les taches ménagères. Nous sommes quasi interchangeables pour répondre aux demandes des enfants. Je connais ma chance. Ceci dit, je suis le parent par défaut. Peut-être parce que je passe plus de temps avec elles et aussi parce que c'est moi qui décide les choses pour la maison (pr exemple c'est moi qui la plupart du temps octroie une place à un objet). D'ailleurs, je trouve que référent c'est mieux que par défaut. C’est donc moi qui connait les détails (où chercher les choses, les tailles des enfants, le nom des médecins, les horaires des activités, les RDV...). Et c'est plus souvent vers moi que viennent les filles quant elles ont besoin de qqchose de matériel. Par contre, pour les autres questions, elles les posent indifféremment à l'un ou l'autre (même si c'est souvent moi qui détient la réponse!).

Oui et alors ? 15/11/2014 16:21

Ca me parle, mais ca me parle !! De tout temps s'ils avaient besoin de demander quelque chose et que leur pere etait dans la meme piece qu'eux et moi a l'etage ils se deplacaient jusqu'a moi. S'ils ont besoin d'une autorisation quelconque c'est a moi qu'ils demandent. Les vehiculer a droite ou a gauche et a n'importe quelle heure c'est a moi qu'ils demandent. Leur pere a toujours un doute sur leur date de naissance, ne connait pas le prenom de leurs amis. Il n'est pas venu au seul spectacle de danse de sa fille et n'a jamais fait un deplacement pour voir son fils au foot ou au hand. Il ne s'est jamais leve quand ils etaient malades. Enfin bon, les enfants ont un pere peu dispo pour eux certe mais il est la. A 18 et 15 ans ils sont maintenant bien conscients de tout ca, ca les fait sourire et ils ne se privent pas de lui faire quelques reflexions.

Mamanlit 15/11/2014 22:35

C'est quand même dingue !