Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un passage

23 Octobre 2015, 12:18pm

Publié par Mamanlit

7h50, un jeudi matin.

Jusque là, tout va bien.

L'Homme a une réunion importante, je suis chargée de déposer les nains à l'école.

Jusque là, tout va bien.

Pour une fois, je suis super organisée, et je ne suis pas en retard.

Jusque là, tout va bien.

Hop hop hop, on sort de la voiture, en route pour l'école.

Jusque là, tout va bien.

Le passage piéton.

Jusque là, tout va bien.

Un crissement de frein, des bruits dans mes oreilles, le pare-choc contre ma cuisse.

D'un seul coup, plus rien ne va.

 

Il ne nous a pas vu. Il regardait la voiture en face.

Je lui ai hurlé dessus. Il était aussi hébété que moi. Blanc comme un linge.

Je n'étais pas fière.

Je dépose les enfants à l'école, et tout en les embrassant pour leur souhaiter une belle journée les larmes commencent à monter.

"T'as eu peur hein maman" me dit L.

"Oui, j'ai eu très peur".

Les larmes prennent le dessus, je retourne à ma voiture en tremblant.

J'ouvre la portière, je m'installe...et les vannes s'ouvrent.

10 minutes seule dans ma voiture pour évacuer.

Évacuer cette peur.

Revivre cet instant, et partir dans les scénarios les plus durs.

Et si L. s'était trouvée à ma place et moi à la sienne, que je ne l'ai pas protégé toute grande que je suis.

Et si K. qui était en décalage derrière moi n'étais pas décalé.

Et si il avait freiné 3 secondes plus tard.

Et si.

 

Je suis arrivé au travail.

Et les larmes sont remontées un peu à la question de ma collègue "tout va bien ?"

Non, d'un seul coup, mon cœur s'est arrêté.

J'ai mis ma vie entre parenthèse durant cette longue journée.

Jusqu'au moment de les retrouver, les enfants bien sûr mais également l'Homme.

Et puis j'en ai parlé sur FB. Et j'ai beaucoup pensé à mon amie M. Parce que pour elle la voiture était là, et qu'elle ne s'est pas arrêtée.. et maintenant, je comprends ces images dont elle me parlait. (des bisous M !!)

Et puis plus tard, je suis allé déverser ma peur sur ce passage piéton. J'ai déposé un petit caillou comme me l'avait conseillé une autre amie. J'y ai laissé ma colère, ma peur et mes angoisses.

 

Et je continue.

Je laisse cette trace ici non pas pour me souvenir de ce moment mais de tous les autres qui se sont passés après.

 

Commenter cet article

mim_ 23/10/2015 22:50

Ils sont terrifiants, ces moments où l'on éprouve la fragilité de la vie...
Plein de pensées douces pour mettre KO les autres.

Mamanlit 28/10/2015 14:54

coucou toi !

M. 23/10/2015 19:35

Bisous aussi... <3
Comme j'aimerais ne pas partager ce genre de "jour oú tant de choses ont changé".
Comme j'aimerais ne pas savoir que d'autres ont ce fantôme de plus (surtout que je développe un syndrôme de Stockholm pour lui).
Mais j'ai grandi depuis, je me suis apaisée, je suis bien plus sereine, je relativise tout, j'ai moins de remords.
Ce jour est finalement une grosse dose de bonheur et de paix. Car ça n'aurait pu qu'être pire et ça ne l'a pas été ! Et à bien y regarder, ma belle, si belle étoile me protège depuis longtemps...
Enjoy, smile et... Hauts les seins !!!!

Mamanlit 28/10/2015 14:55

Hauts les seins, je t'adore !

Agdel 23/10/2015 14:43

Ça secoue, une telle expérience ! Il m'est arrivé plusieurs fois, après avoir frôlé de près l'accident, de m'arrêter plus loin, dès que possible, pour pleurer, évacuer l'adrénaline qui était montée d'un coup. Parce que je m'emploie à rester attentive, le plus possible, (comment pourrais-je continuer à vivre si j'avais provoqué un accident ?) mais tellement d'autres ne le sont pas (téléphone à l'oreille, cigarette à la main, GPS, conducteur qui recule sans se retourner alors que je suis derrière à vélo, piétons qui traversent sans regarder, le casque sur les oreilles, automobiliste dans une rue en pente qui enlève son pied du frein et recule sur ma poussette — là, je n'ai pas eu à hurler, c'est un autre piéton qui s'en est chargé…) ! Et je sais que mon ado, malgré nos consignes, garde son casque pour pédaler, met l'autoradio trop fort dès qu'il est seul en voiture, alors je tremble !
C'est une bonne idée, le petit caillou, si ça peut aider à oublier plus vite.

Mamanlit 28/10/2015 14:55

ça a marché ! j'arrête de m'angoisser, j'arrête de m'angoisser.. (euh, bon y'a encore un peu de boulot)

FD-Labaroline 23/10/2015 14:16

Hélas, dès lors que nous devenons mères, nous sommes susceptibles de subir de nombreuses frayeurs de ce type. On n'est jamais à l'abri, ça nous arrive à toutes et quand ce n'est pas le moment, ce n'est pas le moment, même si ça ébranle. Il y a quelques années, même circonstances, en amenant le Zébulon à l'école, sous mes yeux et la voiture n'as pas eu le temps de s'arrêter, j'ai vu mon Zébulon faire un vol plané et atterrir sur le trottoir. Mais ça n'était pas le moment non plus. ça secoue fort et ça marque, et on fait avec. Courage et embrasse les fort.

Mamanlit 28/10/2015 14:55

Merci FD !

Manoue 23/10/2015 13:39

Ma Pauvre Doucette...
Nous en avons tant des moments comme ça.
Et si peu à la fois...
Te souviens-tu de mon Louisd'Or à la crèche, lorsque la stagiaire a oublié de remonter la barrière de sécurité ?

Les accidents sont la plupart du temps dus à l'inattention...
Attention ! tu es une Maman qui sait protéger, bien sûr, malheureusement nous sommes tous et toutes sur la corde raide.
Une petite étoile a veillé sur vous,
fais-lui un petit clin d'oeil ce soir...
Bisousdoux

Mamanlit 28/10/2015 14:56

Oh et comment que je m'en souviens.. j'étais enceinte de L. !.. les grosses boules ce jour là !