Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Polar Israélien...Si si , ça existe

1 Mai 2007, 21:52pm

Publié par Elodie

 

Pendant mes vacances j'ai pas beaucoup lu...que voulez-vous...soleil, famille, petit fiston...etc..
Mais je me suis quand même plongé dans un polar israélien. En premier, je ne savait pas que ça existait, enfin non, je ne savait pas qu'il existait des traductions françaises, et puis on ne peut pas franchement dire que ce soit la mode d'Israël en ce moment. Coté polar en France, on se tourne plus vers le Nord, genre Norvège, Islande de nos jours. Et puis là je suis tombé sur ce livre (euh, il m'a été mis entre les mains par un repré).
Meurtre à l'université de Bayta Gour.
C'est un polar classique, avec meurtres, combines, policiers qui cherchent et tout ce genre de petites choses. Je vous raconte pas l'histoire, à vous de la découvrir. L'idée en lisant ce livre, c'est de partir vers le Proche-Orient autrement que par les récits d'attentats et de guerre que l'on entend chaque jour aux infos. C'est apprendre qu'il existe sur Jérusalem un vent qui énerve tout le monde et qui s'appelle le
khasmin. C'est trouver pleins d'idées de prénoms bizarres pour un prochain enfant.  C'est lire des termes qu'on ne connait pas et qui n'ont pas été traduits volontairement. C'est donc un voyage....




Commenter cet article

marie B croze 28/05/2007 19:01

Deroutant, ce polar. On navigue à la découverte de la litterature poétique israèlienne contemporaine. Comme le dit Elodie, completement déconnecté de l'actualité et de l'idée que l'on se fait d'Israël à travers les images de mur de la honte. Il n'y a pas d'arabes, pas de terroristes, simplement quelques profs de fac qui s'entretuent pour leur aura.En plus, l'intrigue n'est pas très bien ficelée. On devine vite qui est le méchant...Gros bisous à Karel de son POUNI

Stepharak 02/05/2007 11:03

Si tu aimes les romans Israeliens, je te conseille leur cinema aussi... ils ont de très très bons films, très humains... très droles souvent.
Bravo pour ton blog et bisous à Karel.