Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Clap de fin.

9 Janvier 2011, 09:22am

Publié par Mamanlit

 

 

Clap de fin pour quelque chose qui m'a servi pendant les 4 ans et demi derniers.

Quasiment tous les jours.

Avec plus ou moins de constance.

 

Je parle de ma poussette. Pas la mienne, j'écris mal, celle des enfants.

Celle que j'avais choisit avec amour pendant ma grossesse pour Kiki.

J'avais été voir tous les comparatifs, j'avais zieuté les couleurs, j'avais fait des essais....j'avais négocier âprement le prix chez Sauvel Natal à Paris (oui, oui ça a marché, j'avais gagné 60 euros !).

Elle était orange, avec une super coque que tu pouvais allonger et après la transformer en poussette canne.

Elle m'avait lâché une fois, une vis était partie. Mais le service après-vente de Red Castle avait été super, il me l'avait réparé en 48 heures et me l'avait livré directos chez moi.

Une partie de la poussette est resté chez mes parents en attendant le deuxième enfant...et cette partie est ressortie à la naissance de Poulette.

On avait réussi à s'engeuler comme du poisson pourri à la sortie de la mat de Kiki. On ne s'était pas entraîné à installer la coque dans la voiture et du coup, on avait eu un peu de mal avec les sangles.

Mes enfants ont dormi dedans au resto, dans la maison aussi au retour de certaines balades. Elle a été de quasi toutes nos sorties, touts nos voyages depuis plus de 4 ans.

 

Parfois elle m'embetais un peu. Surtout quand je devais virer les roues avant pour la faire tenir dans le coffre de la Polo.

 

Mais c'était ma poussette.

 

Et hier, quand je l'ai déplié et que j'ai compris qu'elle était foutue; ça m'a fait un choc.

Si j'avais été toute seule, j'aurais pleuré sur le trottoir.

Comme l'Homme était là et les nains aussi, je me suis contentée de faire une drôle de tête.

Je crois que l'Homme a compris ce que ça représentait pour moi (et pour lui). Il m'a proposé d'en garder un petit bout en souvenir.

 

Parce que cette poussette, c'est plus que des souvenirs.

C'est aussi l'idée d'avoir d'autres enfants.

 

Et avec l'Homme, on a décidé que d'autres enfants, il n'y aurait pas.

Qu'avec Kiki et Poulette nous étions comblés.

Qu'un autre enfant, ce serait humainement impossible.

Financièrement d'une part.

Et humainement.

On arrive tout juste à trouver un équilibre à quatre maintenant.

Entre la fatigue, le travail à  plein temps, l'attention que nous demande Poulette/Godzilla, la place que Kiki a enfin su se faire face à sa soeur si envahissante, nos envies à nous de faire autre chose, de voyager, de prendre du temps pour nous.

 

J'ai du, ces deux dernières années, apprendre à faire le deuil d'une troisième grossesse, d'un troisième enfant.

Je savais en attendant Poulette que toutes ces sensations de bébé dans le ventre, c'était la dernière fois que je les ressentais. J'ai laissé venir mon accouchement tranquillement, jusqu'à la dernière minute. Parce que je savais.

Ce qui ne m'a pas empêché de faire une chouette dépression post-natale. Parce que je ne voulais pas que Poulette grandisse. Parce que je voulais qu'elle reste encore un bébé.

Mais je suis tombé sur une petite fille qui grandit vite. Qui est dégourdie et autonome. Et qui ne me laisse pas le choix de la laisser grandir en tout quiétude.

Et mon dernier bébé est une vraie "grande" fille.

Alors j'ai compris, j'ai mûris, j'ai accepté.

 

Cela ne veut pas dire que ça ne fait pas mal pour autant.

J'aurais aimé être encore enceinte une nouvelle fois. Sentir des petits coups dans mon ventre, laisser partir mon imaginaire dans les limbes. Faire des listes de prénoms.

Mais je ne veux plus vivre cette année bien fatiguante où tu cours après ton enfant parce qu'elle fait douze mille bêtises à la minutes, parce que tu dois libéré les cheveux de son frère de ses doigts puissants, parce que tu dois encore changer des coucher, te fâcher à l'heure du coucher...

Parce que tu attaques la chouette année des "terrible two" avec un peu d'appréhension quand même.

 

Autre signe qu'elle a grandit et qu'on ne reviendra plus en arrière.

La semaine dernière, j'ai réservé une place pour elle dans l'école de son frère.

Au mieux pour la rentrée de septembre, sinon pour celle de janvier.

(Et puis le Père Noël lui a emmené une poussette  pour son bébé, c'est ça non la transmission générationelle ??)

 

Voilà, la période bébé c'est fini pour ici.

Et ça fait tout bizarre.

 

(Ceci dit, cette nuit j'ai rêvé de la poussette, je la réparais...mmmmh, je me demande si mon deuil est vraiment bien fait !)

 

 

 

Je vais peut-être adopter un chat ???

 

 

 

Commenter cet article

CaTi Be 17/01/2011 22:40



... pas encore decide a 100 pour 100 (desolee, j ai pas les accents...)


Moi, j ai la pression de mon homme pour en faire deux autres!


Mais j'ai l'impression que je n'arriverai pas a etre patiente pour trois... et peur de ne faire que m occuper d eux.


Tentant pourtant, et, comme toi, la grossesse me manque!


on verra! je ne dis pas encore "clap de fin", mais c est ce qui semble le plus probable.


 


 



Mamanlit 18/01/2011 08:36



deux autres ! ila la pêche ton homme !! Ici dans ma tête c'était 4 l'idéal...mais maintenant que je bave plus sur les bébés tous petits (mais malheureusement encore sur les femmes
enceintes), je me dit, 2 c'est cool.



cati Be 12/01/2011 19:42



Alors la, comme je comprends!!!


Et c'est incroyable comme je suis en phase meme!


 


bises


 



Mamanlit 14/01/2011 12:49



Ban alors Cati, pas de troisième non plus ??



Zozostéo 12/01/2011 12:55



De mon côté, les objets partent au fur et à mesure: usés, inutilisés... Les jours où j'ai envie, je fais du tri, je donne/jette/prête. ça fait des aller-retour, rien de linéaire, quoi.


Et puis parfois, un patient me "menace" de me laisser son nouveau-né, et parfois, je réponds que je veux bien le garder. C'est marrant, mais ils les reprennent tous, finalement :-)



Mamanlit 14/01/2011 12:47



Moi aussi je donne beaucoup, partout. Pour les garçons, pour les filles, et je reçois des photos d'habits portés...j'aime !



Anne 12/01/2011 07:25



Je fais partie de celle qui avait décidé (avec Gilles) du nombre de gosses "raisonnable" pour notre famille... Du coup c'est plus facile de tourner la page bébé!


Pour la dernière j'en ai profité un max, je l'ai allaitée 2ans et demi et je sui fière de la voir grandir!!! Sentimentalement je ne suis pas attachée au objets liés au bébés, j'ai juste gardé
leurs premiers chaussons...


J'ai des copines qui deviennent grand mères avec seulement un ou deux ans de plus que moi et là, même si Simon a pratiquement l'âge que j'avais quand on l'a mis en route, je ne suis pas prête du
tout!!!



Mamanlit 14/01/2011 12:46



Moi "raisonnablement" j'en aurais aimé 4 ! Donc, "raisonnablement", j'ai divisé par deux...Peut-être que si nous nous étions lancés plus tôt !!!



manderley 12/01/2011 02:04



Une tortue d'eau c'est rigolo aussi :) Ou plusieurs :) Moi ça me tenterait bien un bébé, mais j'ai dépassé la DLC (44 ans)... Dommage...


Bises, Manderley


 



Mamanlit 14/01/2011 12:45



Une des lectrice d'ici (coucou christiane a remis le couvert à 45 ans !, elle ne le regrette pas...).