Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

De la patience

2 Juin 2011, 15:02pm

Publié par Mamanlit

Quand on est parent, il faut de la patience...

Je ne dis pas ça pour décourager les nullipares hein.

C'est juste une vérité.

 

De la patience face aux nuits pourries (chez nous c'est terminé ouf, mais j'en connais d'autres qui s'éclate à 2h, 3h, 4 h du mat !!).

De la patience face aux histoires de caca et pipi. Ou quand t'as enfin fini de te faire faire caca dessus pilus poilus au moment de partir au boulot, tu enchaînes avec la problématique du pot et autres réhausseurs...

De la patience face aux heures de coucher qui peuvent s'éterniser certains soirs, "encore un bisous", "encore pipi", "encore une histoire"...

 

Des heures et des heures de cogitation pour leur avenir. La bonne école, la bonne activité du mercredi, (tiens d'ailleurs, t'en fais quoi de tes mômes quand tu n'es pas instit le mercredi ??)...

 

Depuis maintenant 2 ans, alors que le Kiki est rentré à l'école nous testons une nouvelle forme de patience.

 

L'évènement se produit une fois par an en ce qui nous concerne.

Dans le mois de mai.

 

L'inscription pour le centre aéré pour les grandes vacances.

Parce que si nous arrivons à faire face aux petites vacances scolaires avec nos propres jours de congés et la bonne volonté de Pouni/Mounie...là, pour les grandes vacances on sèche un peu.

 

Dans notre ville, l'inscription pour le centre aéré a toujours lieu un jeudi matin du mois de mai.

 

Prévenue par une copine, l'année dernière, je me suis levée à 5h du mat pour y être à 5h45....l'inscription commençait à 9h. Donc 3h15 à attendre dans le froid (oui, l'année dernière en mai il faisait 5° dehors), avec mon thermos de thé, ma polaire et un bouquin. Et devinez...je n'étais pas la seule. En arrivant à 5h45, j'étais onzième !!!!

 

Cette année, c'est l'homme qui s'y est collé. Et comme les inscriptions ouvraient à 8h, il y était à 5h. Il était septième.

Je suis venue prendre le relais à 7h30. J'ai surtout apporté tous les papiers qui étaient resté à la maison dans la jolie pochette violette faite pour cette occasion (genre carnet de santé et justificatif que les parents travaillent en continue sur une journée). Donc à 7h30, je lui ai transmis les nains dans le pâté...et j'ai pris sa place dans la queue.

 

Pourquoi ?

Oui, pourquoi cette attente et cette motivation ?

 

Parce que ma ville propose deux centres aérés. Que l'un se situe dans un parc, bien sympa et ombragé. L'autre dans une des écoles de la ville transformée à cet effet pour les grandes vacances (le thème : béton et mini cours de récré).

Dans le premier centre, la ville propose 40 places avec cantine pour la journée. Donc, en gros 40 enfants peuvent être accueillis sur une journée complète. Ces places sont réservées aux parents qui travaillent toute la journée (nous donc, tu comprends maintenant le pourquoi des papiers ).

Le deuxième doit en accepté une trentaine.

(Après naturellement ils prennent des enfants en demi-journée ou en journée complète mais sans cantine).

Je précise que ma ville accueille 72 452 habitants. (Chiffre de 2007, merci Wikipédia).

 

Donc voilà.

Cette année on avait besoin de le mettre deux semaines au centre aéré.

Parce que grâce au pont du 14 juillet on gagne une semaine ! Que Pouni/Mounie accueille le zozo à la fin des vacances sco. Qu'à nous deux, on réussi à caser 4 semaines entre juillet et août (deux semaines en commun cette année, trop de la balle, l'année dernière sur toute l'année on en a eu une !).

Donc en arrivant avant que le soleil ne se lève, l'Homme et moi avons réussi à avoir les places que nous voulions.

Quand je dis qu'il faut de la patience !

 

Mais je tiens à préciser que c'est une sacrée expérience.

Que toutes les personnes qui sont là en même temps que toi n'ont pas le choix. Et que du coup, ça créé sacrément des liens cette attente.

Mais j'ai de la chance par rapport à certaines personnes. Oui, moi j'ai une voiture pour aller au lieu d'inscription (ben oui, pas de bus à cette heure là et l'endroit n'est pas le plus central du monde !). Que nous soyons deux pour gérer ça ; parce que si tu es toute seule (ou tout seul), tu en fais quoi de tes enfants à 5 h du mat ? Tu les lèves et tu les emmènes avec toi ?  Et mon employeur est bien mignon de me laisser arriver avec une petite demi heure de retard ces jours là (bon, un peu tout le temps, il est gentil mon chef)....Mais si t'as un vrai con au dessus de toi, tu fais comment ?

Bref, autant d'interrogations qu'il y a de situations différentes.

 

Ma ville n'est pas une exception. Je sais que dans une grande ville du Sud, certain y sont à minuit. Ouf, c'est pas la mienne ...

 

Et toi, tu fais comment ???

Commenter cet article

Ecoquillette 10/06/2011 15:44



Je repasse ici et je comprends ton com sur mon blog. Et ouais, les mêmes aventures  passionantes d'inscription au centre aéré ( un must). Moi je suis arrivée à 6h00 pour un début
d'inscription à 7h30. J'étais 3ème. Tranquile.. J'ai pas trop à me plaindre finalement!



Lunapart 03/06/2011 21:03



Ben vive les mères au foyer aussi alors
ici on a un super centre de loisirs alors qu'on est une petite commune de banlieue (10 000 hbts environ) c'est ouvert juillet + août et toutes les petites vacances (y a pas mal de villes
alentours où c'est seulement juillet) accessible dès 2 ans enfant scolarisé ou pas. On s'inscrit dans la semaine qui précède, on met des options si on veut genre "viendra peut-être tel jour, tel
jour ou tel matin" t'es même pas obligé de respecter tes choix et tu reçois la facture 2 mois plus tard. T'ajoutes la cantine si t'as envie, que tu travailles ou pas.  Il y a des places pour
tout le monde. Je ne connais pas de système plus souple. Et en plus il y a un projet avec un thème avec des sorties tous les 2 jours : piscine, journée à la ferme, journée à la mer, cinéma etc.
sans aucun supplément...



L'inconvénient c'est qu'il y a tous les cas sociaux du coin qui y sont (vu que ça doit coûter environ 2 €/jour aux parents) alors du côté des 6-12 ans ça craint pas mal, avec quelques gamins qui
n'ont aucune éducation et qui ne respectent aucune autorité et qui font n'importe quoi (ou qui se pointe avec un couteau ). Il suffit de 2-3 pénibles pour pourrir tout le groupe

La dernière année où je travaillais une de mes filles se faisait régulièrement caillasser, elle avait des marques plein les joues du coup elles ne voulaient plus y aller alors qu'en groupe 2-6 ans ça les éclatait bien...


Pour ça aussi j'apprécie d'être mère au foyer tu vois, je trouvais dur de devoir les lever tous les matins tôt en été pour partir bosser, maintenant elles dorment tant qu'elles veulent et vivent
à leur rythme...



Tili 03/06/2011 13:22



Je les garde...


Les mercredi, les vacances...


Et après, je dois encore assumer mon boulot que je m'étend trop souvent à avancer la nuit, les courses, la cuisine, les papiers etc. etc.


Des fois, rarement, je peux les envoyer chez les grands parents.


Des fois, encore plus rarement je les laisse au Papa et c'est moi qui part bosser...


Comme toi je me demande souvent comment les autres y arrivent...



Zozostéo 03/06/2011 12:40



Selon les années et les vacances, on jongle entre les grands-parents, les centres de loisirs/nounou et nous. Le truc pénible, c'est que tu DOIS avoir organisé ton truc au moment de l'inscription:
pas de téolérance pour les retardataires, et tu payes ce que tu as réservé, même si le gamin n'y va pas, que tu préviens et que tu libères la place. Aucune souplesse.


Système moins dramatique que chez toi, mais nul de chez nul aussi, tellement il est rigide, au point qu'on va payer 4 mois de centre de loisirs et de périscolaire entre septembre et décembre
prochain, pour réserver une place pour janvier suivant. J'en suis verte.



Miaouville 03/06/2011 11:44



Moi je fais pas parce que j'ai la chance de ne pas faire et en plus, j'en abuse pas. Du style j'ai un boulot mais je suis en vacances alors pourquoi je mettrais pas mes gamins au centre?????J'ai
un peu trop de civisme pour ca!!( déformation professionnelle!) mais je sais que c'est un casse tete et qu'en plus les mairies te mettent la pression, genre ya pas beaucoup de places!!!!!!


 


Du coup je garde mes crapauds 3 à ce jour les mercredis, petites vacances et grandes vacances! (ce qui explique que ces fois je suis contente de retourner au boulot!!!)