Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Home

9 Novembre 2012, 12:37pm

Publié par Mamanlit

Il faudrait que je vous parle de ma première maison.

 

J'aurais pu vous parler de ma vraie première maison habitée par un âne, un lapin en liberté qui mangeait les fils du téléphone, un chien, des poules, un métier à tisser et mes parents en sabots.

 

J'aurais pu vous parler de l'appartement occupé par ma famille dans ma ville de naissance, avec la buanderie peinte par mon papa en dégradé de nuages violets, et la terrasse recouverte de revêtement pour terrain de tennis vert tout mou.

 

J'aurais pu vous parler de la maison de mes parent (mais ça c'est déjà fait là: Chez pouni et mounie...) ;de l'appartement de ma belle-grand-mère (ou comment vivre dans 240m2 à deux quand on a 20 ans) ; de mes 12 déménagements en 1 an pendant ma première année de militaire....

 

J'aurais pu vous parler de LA maison, celle que nous avons acheté, qui appartient en grande partie à la banque, que nous aimons et détestons à la fois parce qu'elle nous coûte un bras mais qui est aussi le coeur de ma famille. Mais j'en parle régulièrement.

 

J'aurais pu.

 

 

Mais je vais vous parler plutôt de cette maison si particulière à mon coeur.

Elle est toute petite.

C'est une maison jumelle.

Elle est au bord de la mer.

Elle est entrée dans la famille en 1950, l'année de naissance de mon Pouni.

Et elle fut le théâtre des vacances familiales par excellence.

Celle de la famille de mon papa.

Ce fut l'endroit où mes parents se sont rencontrés.

Nos vacances d'enfant s'y sont déroulées pendant longtemps.

 

Alors j'ai dit qu'elle est toute petite.

En haut il y a deux pièces. Une chambre. Le salon/salle à manger/endroit pour jouer. Et la cuisine en enfilade.

En bas, aménagée dans le garage, une mini chambre.

Les toilettes ? Dehors sous l'escalier.

La salle de bain ? Dehors aussi.

 

Bon, vu sa localisation, tu te doutes qu'on y a pas passé beaucoup de temps en hiver.

En revanche, un long mois d'été à une époque où mes parents me laissaient rentrer de la plage seule.

Des sucettes achetées sur la promenade.

Le super marchand de glace qui ne fait que des glaces aux fruits rouges.

Les Rosalie, voitures à pédales.

Le mini golf.

Les bateaux et les planches à voile qui s'entassent dans le garage.

Les cousines qui passent.

L'initiation à l'optimiste sur le bateau construit par mon père.

Le club Mickey juste histoire de faire du trampoline.

Les devoirs de vacances qui ne sont pas fait.

J'ai marché sur un crapaud en allant aux toilettes une nuit.

La lecture des "Dents de la mer" en bibliothèque verte (le truc à ne plus vouloir te baigner le lendemain).

Des tiroirs remplis de merdouilles qui sont autant de trésors.

Les crevettes qui cuisent.

Et la pointe St Gildas les jours de temps pourri.

Et cette odeur d'humidité qui fait dire à la famille quand on arrive dans un endroit un peu "mouillé" "Oh, ça sent Tharon".

 

Elle est toujours dans la famille. Elle appartient désormais au frère de mon père.

Je l'ai montré à mes enfants une fois. Mais ils étaient trop petits pour comprendre l'importance qu'elle a dans mon coeur.

Et puis, la Frangine. La Frangine qui a acheté une maison un peu semblable. Une maison de bord de mer. Dans la commune voisine. Je crois que chez elle aussi ça sent Tharon. J'aime bien. C'est l'odeur des vacances de mon enfance.

Commenter cet article

françoise 19/11/2012 08:02


En vous lisant, je m'y voyais..la notre etait situé prés de l'eglise, maintenant c'est  St Michel ...Nous essayons toujours de finir nos vacances là-bas (cet ete 4 jours seulement)
.


Mais on a pris le temps de savourer quelques glaces !!!!


Bon lundi

Mamanlit 21/11/2012 12:47



j'espère y retourner cet été, revoir la maison, manger des glaces... ma soeur est partie du coté de St Brévin. La région nous plait.


Merci de votre passage.



virginie 17/11/2012 15:53


Les odeurs.... et bien en vrac celle de son eau de toilette, des draps frais et propres sous l'édredon, de la farcidure ou de la brioche qui lève sur le radateur dans la salle à manger... ça et
plein d'autres...

Mamanlit 18/11/2012 22:11



tu devrais demandé à tes enfants quelles sont "tes" odeurs... je pense que ce serait instructif.



Bismarck 14/11/2012 14:20


Mes idéaux en matière de maison ont tous quelque chose à voir avec les maisons où nous passions en vacances. Et quelle surprise de retrouver une odeur si chère ailleurs, ça rend tout de suite
l'endroit plus agréable.

Mamanlit 15/11/2012 23:08



euh, sincèrement tout dépend de l'odeur.. parce que l'odeur de la tarte aux pommes ok, mais le coté un peu moisi en permanence, euh, bof



Mistinguette 13/11/2012 15:20


Très joli texte. Riche de souvenirs et de sensations...


Merci !

Mamanlit 15/11/2012 23:20



de nada...



juju 12/11/2012 20:43


Je corrigeais un devoir de mon fils en même temps je j'écrivais ce message d'où le merveilleux decallage entre le début et la fin… son cahier a du rester appuyé sur le clavier…

Mamanlit 15/11/2012 23:09



je me disais aussi que ton temps de reflexion était bien long...