Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ils sont partis

12 Avril 2011, 09:37am

Publié par Mamanlit

Mais ils reviendrons !

 

La famille est amputée des deux membres masculins qui la compose.


 

Oui, Kiki est parti.

Hier matin, avec sa classe. Il est en moyenne section de maternelle et le voilà parti pour sa première classe "verte". Trois jours dans une ferme pédagogique du Tarn. Aux aurores hier, je l'ai laissé à l'école en compagnie de presque toute sa classe et de Sophie sa maîtresse et Lyson l'Atsem. Et les voilà partis avec leurs petites valises. Pour la peine j'avais cousu 3 sacs, 2 pour les fringues des journées restantes et 1 pour la nuit. Quand il rentre je vous montre ces merveilles.

Si je dis presque toute la classe c'est parce que tout le monde n'est pas parti. On aurait pu penser que c'était pour des raisons financières. D'autant que ce sont des jumelles qui ne sont pas parties et qu'elles ont un grand frère dans la classe du dessus (classe qui part demain matin).

Mais non, la vraie raison, la maman l'a exprimé devant tous les parents réunis pour préparer le départ.

"Mais non, ça va pas être possible. Elles dorment dans mon lit. Comment je vais faire si elles ne sont pas là".

Et oui, elle n'a pas dit "comment elles vont faire"...mais "comment je vais faire...".

Alors, le cocododo, moi j'ai beaucoup aimé. Pendant les 2 premiers mois de Kiki et pendant les 4 premiers mois de Poulette.

Mais à 4 ans et demi, je m'interroge.

Et je juge un peu quand même.

Parce que là j'ai plutôt senti l'interêt de la maman et pas forcément l'interêt de ses enfants. 

Et je me pose la question de l'équilibre de ses petites filles qui dorment dans le lit de leurs parents. Que la maman ne laisse pas partir parce que quoi ?

Ou alors c'est peut-être un nouveau moyen contraceptif inventé par cette maman. (Parce que moi, perso, partager des moments intimes alors que mes enfants sont dans mon lit, euh, je sèche!).

Bref, z'en pensez quoi vous ?

 


 

Sinon, la deuxième partie mâle de la famille est partie ce matin. Tôt. Et il revient jeudi soir.Il est parti en formation à deux cent bornes de chez nous. Et hier soir, j'ai cru revivre les doux temps des vols de l'Homme. La prépa de la valise la veille, le levage aux aurores....le départ sans faire de bruit. Des drôles de souvenirs moi je dis.


 

Donc nous voilà à deux. Les plus belles de la famille.

On aurait pu mener notre petite vie tranquille avec chacune nos activités. Ménage du lundi pour moi. Nounou pour la Poulette. Et aujourd'hui, boulot pour moi et re-nounou pour la Poulette.

Mais non, quelque chose là haut s'est dit qu'on s'ennuyerait toutes seules. Et du coup nous a envoyé un invité surprise.

Un chouette truc viral qui fait débordé les couches de la Poulette jusqu'à ses chaussures. Odorant, multiple et varié. Un truc sympa quoi. Un truc qui ennuie la Poulette au point qu'elle a perdu presque 1 kilos depuis samedi. Parce que le vidage par en bas se couple avec une perte d'appétit fulgurante et un caractère de cochon.

Hier, ce fut donc une journée docteur et sièste.

Et aujourd'hui, nous en sommes à deux bols de céréale, youpi et deux DVD (Barbapapa et Petit Ours Brun) et pas de boulot pour moi. Je croise juste les doigts pour que cacamou ne revienne pas trop vite.

 

 

Voilà les dernières nouvelles du front.

 

A venir:

- mes dernières coutures pour des bébés tout neufs.

- un paquet reçu avec des graines dedans.

- la recette miracle pour rajeunir (non, je rigole bien sûr, je n'ai pas ça en stock)

- un tag de Mistinguette (voir à droite) qui me fait bien rigoler


 

 

Commenter cet article

Christiane 17/04/2011 10:33



J'avais lu ton billet la semaine dernière. Plein de choses à dire, mais j'ai attendu le bon moment. Je suis contente de voir que la première réaction des autres blogueuses n'est pas de
t'approuver d'entrée... car j'ai tendance à penser que je suis la seule martienne à faire du cododo tard, que c'est discutable dans notre société occidentale mais pas dans d'autres cultures où la
relation physique mère-enfant est beaucoup plus intense et considérée comme normale... Je rejoins complètement Lunapart dans son vécu. Je trouve qu'il est juste pour toi de dire que ça
t'interpelle, que ce n'est pas ce que tu voudrais pour toi et tes enfants. Mais aller plus loin dans le jugement est délicat. Par exemple, personne n'est choqué d'entendre une maman dire qu'elle
va travailler, donc mettre ses enfants en nounou avec des horaires difficiles pour des petits, des rythmes qui ne leur correspondent pas forcément  (levé l'hiver à 7h00... etc...) et la
maman dire : "c'est mieux pour moi d'aller travailler parce que je ne supporte plus d'être chez moi entre mes quatre murs". Dans ce cas, il s'agit juste du bien-être de la maman alors? Je
pourrais qualifier cela d'égoïste, dire que la femme fait passer ses besoins avant ceux des enfants, mais non, je ne le pense pas parce que je réalise que la relation mère-enfant, justement, EST
une relation, qu'il n'y a pas de juste ou de faux, qu'il y a un équillibre à trouver entre le bien-être de chacune des parties et que c'est forcément compliqué dans une société si individualisée,
qui n'a plus comme objectif de coller à un modèle social précis. Voilà EN RESUME ce que je pense. Et puis, on ne connaît pas tout de cette famille. Visiblement, il y a un problème de limite (les
petites qui sont désagréables dis-tu dans un com, la maman qui ne sait plus trop d'où vient sa crainte, qui est vraissemblablement un problème de difficulté dans la séparation). Voili voilà,
bisouilles gratouilles et bon dimanche!


 



Mamanlit 22/04/2011 13:41



Merci pour ton com et les bisouilles gratouilles. Je ne juge pas le cododo. J'ai beaucoup aimé ça et j'aurais aimé le faire plus longtemps aussi. De même que j'aurais aimé resté un peu plus
longtemps à la maison à chaque enfant. Mais bon, cette maman et moi, ce n'est pas uen histoire d'amour...voilà !



Anne 13/04/2011 08:58



Jamais, et pourtant j'en vois, je ne juge la manière d'élever ses enfants de mes concitoyens!!! Il n'y a pas de science exacte poue cela. Cela ce fait à deux, pour le mieux et avec le vécu, les
peurs, les certitudes, les errements de chacun...(Il m'arrive d'en discuter, les expériences différents sont enrichissantes...)


Mais! Je trouve domage, quelle qu'en soit la raison (gosses doudous ou père qui n'a pas "coupé" le cordon..), de priver ces petites filles d'une expérience très enrichissante, autonomisante qui
va se prolonger en classe, les laissant encore de coté, jusqu'à la fin de l'année!!! Dans mon école un enfant n'est pas parti par la seule volonté de sa mère avec nous n'avons pu discuter... Il
est très malheureux de n'être pas parti, pleure, a mal au ventre dés que l'on parle (très souvent) de la classe de mer... 



Manderley 13/04/2011 00:03



- la recette miracle pour rajeunir  : je veux bien moi ! :) Manderley



mim_ 12/04/2011 21:47



C'est rigolo, mes fils ont fait leur première classe verte (3 jours) en maternelle, l'un en première section, l'autre en 3e -mais ensemble parce que classe unique-, avec une maîtresse qui
s'appelait Sophie, et ils avaient adoré ! J'avoue, j'étais un peu aux quatre cents coups, mais pour rien au monde je n'aurais voulu les priver de cette expérence qui a été géniale. 


Quant à la maman des jumelles... je partage un peu ton avis. Le co-dodo, c'est pas vraiment mon truc (mais ça ne me dérange pas chez les autres) ; autant j'ai aimé récupérer ma marmaille
dans mon lit pour la têtée du matin, plus tard le bib', plus tard juste les câlins, autant je n'arrive pas à dormir avec mes
petits dans mon lit, ça bouge trop, j'ai peur de les écraser... dans le berceau, juste à côté, c'était bien !


Et cette maman me semble en pleine confusion, les enfants-doudous, je pense que ce n'est vraiment pas un service à leur rendre. Le but de l'éducation
n'est-il pas, à terme, de mener nos enfants vers l'autonomie (même si cela nous coûte parfois) ?



Zozostéo 12/04/2011 21:38



ça te fait des comm à lire entre 2 couches/vêtements à changer!


Oups, désolée, ça m'a échappé! :-D



Mamanlit 12/04/2011 22:54



Mauvaise !! Tu verra quand viendra ton tour (bon, sérieusement je ne te le souhaite pas, parce que là, flemmarde comme je suis je n'ai pas sorti la poubelle de la salle de bain, et je ne suis pas
sûre de ne pas mourir asphixiée pendant ma douche).