Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le week-end de la loose.

11 Octobre 2010, 20:21pm

Publié par Mamanlit

Attention, c'est long !

 

Je suis maudite.

Si si.

Enfin, je crois, ça y ressemble.

 

Petit résumé.

Alors que cette semaine fut une chouette semaine :

- je ne commençais à bosser que le mercredi

- mercredi matin, un petit Gaspard est venu au monde pour le plus grand plaisir de ses mamans et du notre. Happy Gaspard !

- jeudi matin, une amie chère me disait que son troisième trognon allait être un troisième garçon et elle était aux anges

- une autre amie apprenait dans la semaine de bons résultats médicaux

- j'avais avancé sur des trucs au boulot, j'étais contente

- vendredi j'avais animé une rencontre lecteur/bibliothécaire pour parler des livres qu'on aime, et ce fut chouette !

 

Et puis tout a dégénéré.

D'abord je bossais tout le we, et ça, comme principe c'est pas top.

9-18h le samedi

14-18h le dimanche.

Ça veut dire dans un premier temps, laisser les kikis et Papavole seuls ensemble. Non pas qu'il assure pas, mais bon un we sur deux il sature un peu et je peux le comprendre. Et puis ça veut dire surtout les imaginer tous les trois à la maison, tranquilles, alors que toi t'es au taf. Comme pensée positive, y'a mieux !

 

Bon la journée de samedi se passe. Tranquille des deux cotés.

Petite soirée samedi soir, zen à la maison, on parle, on se regarde, on est bien ensemble tous les deux, les enfants dorment, c'est cool.

Et puis boum, le we de la loose commence.

Poulette reveillée pour cause de nez bouché. Pas bien, pas en forme, mais surtout pas du tout envie d'être seule ou de même penser à dormir. Et ceci de minuit à 5 h du mat.

C'est pas le genre de truc qui te met en condition pour aller bosser calme, belle et reposée le lendemain, ça c'est sûr.

Bon, elle finit par dormir et toi avec, jusqu'à 10h (levage de l'homme)...11h, levage de Mamanlit.

 

Aller, hop. La journée se passe, au boulot, avec au dehors la même pluie monotone mais insistante qui tombe depuis bientôt 48h.

Et là, dimanche soir, le we de la loose continue.

Quand tu entend ton fils te dire "Maman, pourquoi y'a de l'eau dans ma chambre ?"...Déjà tu déglutis avant de monter les escaliers quatre à quatre pour t'apercevoir qu'il y a effectivement une belle flaque par terre, que ça coule du mur, et en fait du toit qui est juste au dessus de sa chambre.

Ensuite tu prends une serpillière, tu vires les cadres qui risquent de morfler et hop ni vu, ni connu, tu te dis qu'une tuile doit être mal positionnée et que tu verra ça quand il arrêtera de pleuvoir (tu y crois encore !). Tu râles quand même un peu parce que c'est une des rares pièces que tu as presque finie dans la maison achetée il y a 8 mois.

Tu descend, tu parles peinture, déco, travaux avec ton homme dans la cuisine, quand tout à coup, tu sens un truc humide te tomber dessus....tu lèves la tête et ploc, une autre goutte, une autre fuite, mais là pour le coup ça a carrément traversé les combles et laine de verre. Tu respires, Papavole pars en reconnaissance armé de seaux et tupp en tout genre pour arrêter l'hémorragie et tu te dis pleins de gros mots dans ta tête (et pas que dans ta tête d'ailleurs).

Et puis, Papavole entre dans la chambre après colmatage des fuites sous le toit et là tu entend "Je crois que tu va pas aimer ce que je vois ma chérie...."  Argh, la malédiction de la pluie a encore frappé. Une magnifique auréole humide à 20 cm de ta tête quand tu dors...

Là tu en as ras le bol, tu détestes ta baraque, les anciens proprio et la terre entière.

 

Mais lundi est une nouvelle journée. (No boulot pour moi le lundi, never).

Où il pleut. Encore.

Où aucun couvreur n'est dispo avant jeudi.

Où tu passes 1 heure chez le dentiste.

Où tes seaux continuent de se remplir.

Où Poulette fait un passage chez le doc, bing otite.

Où le plombier, certes répare le chauffage, mais flingue le beau ménage que tu as fais le matin même.

Où tu es toute seule, Papavole est en formation pas à coté.

Où tu fais un trou dans le plafond de la cuisine pour que l'eau s'évacue.

Où tu comprend que demain tu fais pas grève, tu fais journée enfant malade.

 

Aller, on va dire que le we de la loose se termine officiellement maintenant...ou plutôt dès que Poulette aura décidé de dormir (il est 21h54!). Parce que sinon, c'est un truc à flinguer mon optimisme naturel non ?

 

Demain est un autre jour.

A suivre....

Commenter cet article

Samantha 12/10/2010 19:18



Des bisous de réconfort, d'encouragement et j'espère que la journée a été plus calme et agréable aujourd'hui



Mamanlit 13/10/2010 10:39



Plus calme, plus ensoleillée, plus zen...oui au final le mardi a rattrapé le we, heureusement ! Merci pour les bisous !



Lunapart 12/10/2010 13:41



C'est sûr que les trous de la toit de la maison, c'est pas l'idéal pour garder le moral. Dis-toi qu'en cumulant un max de loose sur 3 jours, c'est peut-être moins pire que de les enfiler une à
une sur la semaine... non ? dans ce cas, j'ai tendance à me dire "c'est bon on est tranquille pour un moment"


le week-end dernier on a cumulé un cassage de voiture + une grosse crève pour la petite... bien galère pour gérer les conduites des ainées, le temps de récupérer une voiture... alors je compatis



Mamanlit 13/10/2010 10:38



Oui, c'est sûr que vu comme ça on peut se dire..yououou, c'est terminé.


Mais entre la voiture et la maison, j'avais un peu l'impression lundi que ça ne finirait jamais. Là, pour la voiture, au moins c'est clair, il n'y en a plus. Et pour la maison, on a déjà
donné pour l'éléctricité, la plomberie, le chauffaud, le chauffage....il ne restait que le toit et l'étanchéité...donc CA, c'est fait, je pense qu'on a tout découvert ce qu'il fallait découvrir.
Et comme dit Papavole: "Moi, je l'aime cette maison"...Oui, oui, moi aussi, mais certains jours elle me sort par les trous de nez !



lapunaise 12/10/2010 11:27



vi, là quand même, grosse loose... J'sais pas où tu vis, mais pas vers chez nous vu que nous dimanche il faisait grand soleil. C'est dommage d'ailleurs (non pas qu'il est fait grand soleil, mais
que t'habites loin) parce que mon amoureux serait volontiers venu reboucher la fuite du toit...



Mamanlit 13/10/2010 10:34



Chui dans le Sud...le Grand Sud...tu pars tout droit en partant de Lille, tu tires un trait et hop, tu es chez moi ! J'acceuille ton homme quand il veut s'il aime bricoler...Cette maison
me ruine et tombe en ruine (non c'est pas vrai, c'est pour la rime !)



luna 12/10/2010 08:05



Moi j'ai trois malades à la maison mon loulou + le papa angine et ma louloute otite, pourvus que ce ne soit pas mon tour car il n'y aura personne pour s'occuper de moi... Bon courage à toi.


 



Mamanlit 13/10/2010 10:31



Euh, je ne sais pas ce que je préfère...3 malades (dont le papa), ou des fuites dans le toit ...


Le choix devient Cornelien.



mim_ 11/10/2010 23:27



OOOoooh, je compatis... otite par ici aussi, et les poulettes qui font la java la nuit, ça me connait ! On s'est collé un autre genre de loose fin d'été (frigo en panne 10 jours, sympa aussi pour
une famille de cinq, merci les voisins, chauffaud à changer...). Je te souhaite plein de courage, du soleil et vite vite un couvreur !



Mamanlit 13/10/2010 10:32



Je crois qu'il y a des semaines, des mois, des années à Tuiles...pourvu que je n'en commence pas une, parceque no toit sur la tête, et non voiture pour dormir dedans au cas ou, ça fait
beaucoup !


PS: le coup du frigo j'aurais detesté...surtout ici avec les 35° !