Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mais comment est-ce arrivé ? Part - 2

10 Décembre 2011, 22:15pm

Publié par Mamanlit

Je vous parle donc des moteurs de ma vie.

De ce qui me fait avancer tous les jours.

Ce pour quoi j'ai la patate.

 

 

Une des composantes primaires de ma vie, un truc que j'ai toujours sous la main depuis l'âge de 6 ans : les livres.

Des romans, des polars, des histoires d'amour, des BD (peu), des mangas, des albums, des docs...

Ça m'a pris comme ça. Jeune, très jeune.

Si je ne me trompe pas (et si j'ai bien écouté ma mère); j'ai appris à lire tardivement. A pâques, l'année de mon CP, apparemment c'était loin d'être acquis. Et c'est ma maman qui m'a aidé.

J'ai du comprendre à ce moment là quelle porte m'ouvrait la lecture.

Celle d'un imaginaire encore plus flamboyant que le mien.

Aussi loin que je me souvienne, je me suis toujours raconté des histoires dans ma tête. "Et je serais une princesse - fée - orpheline...qui serait la plus belle...patati patata"...Et là, dans les livres, j'ai découvert que quelqu'un avait autant d'imagination que moi.


 

Je pense que du jour où j'ai vraiment su lire, je n'ai jamais arrêté.

Parfois un peu au détriment de ma vie sociale.

Ma mère me raconte que, petite, j'invitais des copines pour jouer "parce que ça se faisait"...et qu'elle se retrouvait à jouer avec elles parce que moi, je filais dans ma chambre lire.

Enfant, j'avais un poster dans ma chambre au dessus de mon lit. Il était écrit "Je lis, même quand je ne devrais pas"....et c'était une chouette avec une lampe de poche. Et c'était moi. Avec ma lampe de chevet planquée sous les draps à lire jusqu'à pas d'heure.

Je me rappelle d'un voyage en Tchéquie avec mes parents où j'ai lu tout le long du trajet en voiture. Comme j'étais malade, la lecture m'aidait à ne pas tousser...et à chaque tunnel, privée de lumière et donc de lecture, je me remettais à tousser.


 

Je lis encore beaucoup. Tous les jours. J'ai de la chance d'avoir un homme qui lit presque autant que moi. Bon, pas tout à fait. Vous voyez dans les sondages sur la lecture la question : Combien de livres lisez vous par an ?... Je suis bien embêtée. Il n'y a pas de case pour moi. Je lis entre 3 et 4 livres par semaine.

Prise dans une histoire, je peux la commencer à 22h et la finir le lendemain en arrivant au boulot.


 

Parce que oui, je lis partout.

Chez moi, aux toilettes, si je mange seule, en marchant, dans l'ascenseur, en surveillant les pâtes...

J'ai une faculté à faire abstraction de l'extérieur quand je lis qui me facilite la vie. Mais faut pas venir m'embêter hein !!

Une des choses que je déteste le plus chez l'Homme par exemple, c'est quand je me couche pour bouquiner et qu'il se pointe sur le pas de la porte et qu'il me parle. En plus, il ne me parle pas de choses insignifiantes ou banales... non, c'est toujours le truc super important pour le lendemain. Argh. Et il le sait. Et il le fait exprès.


 

Je lis de tout.

Surtout des romans.

Presque exclusivement des romans. (Là, je parle de lecture pour moi, pas des histoires du soir des enfants !).

Des romans policiers en tout genre, mais plus tournés vers le thriller. Des romans étrangers. Des histoires d'amour. Des romans jeunesses. Des livres pour ado.


 

Ne vous avisez jamais de m'offrir un livre.

Très peu de gens sont capables de choisir pour moi.

L'Homme ne s'y risque pas (quoiqu'il connaît quand même mes auteurs fétiches).

Heureusement pour moi, mes collègues actuels sont de bons bibliothécaires qui sont capables de me conseiller. Mais soyons honnête, c'est parce que nous baignons dans les livres toute la journée et que nous nous connaissons bien même si nous ne lisons pas du tout la même chose.


 

Donc voilà une des choses à savoir sur moi. Sans livre, je ne suis rien. Ils étaient mes compagnons avant que je connaisse mes amis, mon homme et mes enfants. Ils ont toujours été là. Ils peuvent me decevoir mais jamais me trahir. Une journée sans lecture est impossible pour moi. Ils me font avancer.

 

 

EDIT : J'ai oublié.... du coup, j'en ai fait mon métier...héhéhé


 

Suite au prochain épisode.

 

 

 

Commenter cet article

Caloue, maman de Constantin et d'Abbygaëlle 29/12/2011 21:33


moi aussi j'ai la faculté à ne plus rien entendre quand je lis, je n'en ai pas fait mon métier. Quand j'étais sur Paris j'avais toujours un bouquin dans mon sac pour lire en attendant les
transports, dans les transports, dans la rue, les couloirs de métro.

Mamanlit 07/01/2012 12:28



c'était un des seuls avantages des transports en commun de la région parisienne...la lecture !



ecoquillette 13/12/2011 21:32


3 ou 4 livres par semaine? Alors là j'admire... J'adore lire aussi mais à moins d'être en vacances, seule, je ne pourrais pas tenir ce rythme! En même temps, j'aurais du mal à tenir les comptes
de mon côté vu que j'en commence toujours 2 ou 3 en même temps: un roman, historique de préférence, un polar et un bouquin technique, genre essai ou autre. J'alterne en fonction de mon humeur du
jour. Chacun sa technique hein!

Mamanlit 18/12/2011 14:36



c'est un peu mon métier quand même !.... quand y'a personne, je peux même lire au boulot...que demande le peuple !



Bada 13/12/2011 13:21


J'ai été comme ça pendant l'enfance, l'adolescence, célibataire ou en couple, avec un puis deux enfants puis..........avec l'arrivée de la mini, la découverte de la couture (une vraie addiction)
et du tricot (même chose) je ne lis plus !!!! ils me manquent, mais le temps me manque aussi...il m'arrive parfois de craquer pour un livre (j'aime traîner en librairie) et de ne plus en
décrocher jusqu' à la fin car je ne sais pas m'arrêter (là l'homme sait que ce n'est pas la peine de m'attendre pour se coucher) mais c'est de plus en plus rare malheureusement... Je t'envie ...

Mamanlit 18/12/2011 14:34



un temps pour chaque chose, chaque chose en son temps. je prend donc du temps pour coudre, pour lire, pour me mettre du vernis, c'est vital !



Bismarck 13/12/2011 10:16


C'est beau, d'avoir les livres pour métier. Moi, je lis par périodes, quand j'ai du temps ou que je décide d'en prendre. Là, par exemple, je suis plutôt hors des livres...

Mamanlit 18/12/2011 14:18



Je te rassure, il y a quand même des périodes entières où je n'arrive pas à lire !



mim_ 11/12/2011 23:27


J'aurais pu écrire nombre de ces lignes...


Quand j'étais petite, j'étais gardée par une nounou italienne adorable, mais qui ne savait pas lire. Il y avait dans sa maison deux livres pour enfant (et sans doute aucun pour adulte !) : un
Astérix et un livre de contes de Grimm. Je les connaissais par coeur, alors quand j'allais aux toilettes, je lisais ce que j'avais sous la main : les notices des produits d'entretien.
"Récipient sous pression. Ne pas percer ni brûler, même après usage. Ne pas exposer à une température supérieure à 50°..."


Aujourd'hui, avec un job et trois enfants, je grignote mon temps de sommeil pour lire. Impossible de faire autrement. Et pendant mes grossesses, le pendant positif de "être couchée dès le 2e
mois", ce fut "rien d'autre à f... que bouquiner", yeah !

Mamanlit 18/12/2011 14:34



et les boites de céréales..tu as oublié les boites de céréales... mais étrangement, je n'ai jamais pu lire enceinte...les petits êtres qui me peuplaient occupaient trop mes pensées...seule
solution : les mots croisés !