Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

petit passage à vide

21 Janvier 2013, 15:10pm

Publié par Mamanlit

Après qu'il soit passé, je peux dire que j'ai eu un petit passage à vide.

 

Et ce depuis Noël.

Depuis l'histoire du coeur de mon papa.

Je pense que cette histoire m'a arrêté dans l'élan de la vie.

Et que j'ai mis jusqu'à maintenant pour le comprendre. Jusqu'à ce week-end.

 

Comprendre pourquoi j'étais si fatiguée. Si lasse, un peu désabusée face à ce qui m'arrivait dans la vie de tous les jours. A la maison, au travail. Peu d'envie, de désirs, d'élan.

 

Probablement la peur, l'angoisse de la perte, la compréhension brutale que nos parents et nos proches ne sont pas éternels. Que malgré ce que je veux croire, la vie n'est pas linéaire, et que des aléas plus ou moins graves bousculent mes certitudes et mes croyances.

 

Alors je m'étais mis en retrait. En mode plus calme... beaucoup plus calme. En mode, faut pas me bousculer je risque de tomber. Et puis je suis tombée. 

Je pense que ma brûlure n'est que la conséquence de ça. Et pour une fois, pas ma maladresse légendaire. Juste un rappel de la vie qui me dit "Secoue toi, là". 

Je viens de passer une semaine pleine d'aléas auxquels je n'ai pas réagi comme habituellement. Les soins quotidiens, la neige, du stress pour des papiers, pour les enfants. Je n'ai pas passé une semaine très chouette. Et les gens qui m'entourent en ont subi aussi les conséquences.

Pourtant , il y a eu des projets qui se sont mis en place, un équipement de ski acheté pour moi pour nos prochaines vacances, les billets d'avion pour NY, mes chaussures magiques, la neige et l'émerveillement des enfants....

Et j'étais éteinte, un peu effacée, avec juste l'envie de me mettre en boule, et pleurer. Être seule. Sans bruit.

 

Alors dimanche matin, dans ma baignoire, le bras entouré dans un sac poubelle, alors que l'Homme me lavait les cheveux, j'ai un peu pleuré. Et on a discuté. J'ai compris qu'il fallait que j'ouvre les yeux. Parce que je n'étais plus vraiment moi. Qu'il fallait que je retrouve mon allant naturel, ma bonne humeur et mon goût des choses.

 

Et j'ai profité du reste de ma journée. J'ai traîné. J'ai accueillis une partie de ma belle-famille pour la galette des rois. Mon beau-frère nous a remis nos billets pour New York. Ils sont là, c'est concret. L'Homme a acheté un bouquin sur New York, mais pas un livre comme les autres. Un magazine "masculin" qui s'appelle "The Good Life" dont le thème est La grosse Pomme. Tout un programme. 

Et puis aujourd'hui j'ai profité d'être seule. Pour me recoucher ce matin et fermer les yeux dans le silence jusqu'à presque midi. Et puis avoir ma mère au téléphone. Et puis ressortir mes bouquins de couture. Trouver un projet. Étaler du tissu au milieu du salon. Et là, mon challenge, c'est d'apprendre à utiliser ça :

 

appareil-a-biais-simplicity

 

Mon cadeau de Noël, un appareil pour faire des biais...

 

Allez, j'ouvre les yeux, je lève la tête, je fais un sourire...et ça repart...

Commenter cet article

Agdel 24/01/2013 15:46


Je crois qu'on en a tous, des passages à vide… mais là, en cette période d'après-fêtes, avec en plus les angoisses par lesquelles tu es passée, plus le froid et les jours si sombres, la neige et
ton accident, ça fait beaucoup à digérer, non ? Allez, tu remontes la pente, ça va aller maintenant…


Et pour la machine (que j'ai en version américaine, avec le transformateur à côté), j'avais pondu quelques articles, si ça t'intéresse, notamment comment couper le bon carré de tissu pour avoir
le métrage de biais souhaité : http://letempsquifile.canalblog.com/tag/biais


Je ne m'en sers pas toutes les semaines mais qu'est-ce que je suis contente de l'avoir !

Mamanlit 01/02/2013 15:52



je suis allé voir tes articles...c'est cool, tu maches bien le boulot. mais il faut que j'achète des "pieds" plus petits, parceque la plupart du temps, j'utilise des biais très fins.



Babsgirl 22/01/2013 23:46


C'est la faute à ce méchant hiver ma bonne dame, une bonne bataille de boule de neige, un bon chocolat chaud en rentrant et ça repart. Allez courage

Mamanlit 23/01/2013 23:07



euh, j'ai eu de la neige une journée (un truc énorme, personne n'en ai encore revenu...) mais merci pour le chocolat chaud et le petit mot.



hélène 22/01/2013 22:22


Allez... une autre boule de neige de ma plage du nord... et des bisous!!!

Mamanlit 23/01/2013 23:12



pouf... boule de neige reçue !! merci Hélène.



Bismarck 22/01/2013 21:29


Il paraît qu'ouvrir les yeux est le premier pas, fondamental, vers la guérison. Et puis parler, aussi.


C'est étonnant, le nombre de gens qui dépriment, cet hiver. La faute à un été pas assez ensoleillé? Moi même, j'ai pleuré le jour de Noël, parce que ça n'allait pas...

Mamanlit 23/01/2013 23:12



c'est dur les larmes...mais ça fait tellement du bien... et toi, t'as pleuré pour quoi ?



Anne86 22/01/2013 16:19


Et puis un mars aussi parce qu'il paraît que "Un mars et ça repart" !!


Rhoooo que je suis bête.


Je pense que l'on est souvent surpris par nos réactions. Il m'est arrivée d'être désemparée devant des choses bien insignifiantes (avec le recul) et au contraire forte face à des situations plus
difficiles.


En tout cas on a tous droit à un coup de mou et c'est bien que tu puisses en parler avec papavole et qu'il t'écoute.

Mamanlit 23/01/2013 23:11



moi je préfère les snikers d'ailleurs. tu sais, moi je suis quand même du genre à pleurer devant un plat de pates trop cuites... je vais faire un billet sur mes larmes je crois.