Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand il n'est pas là

19 Janvier 2014, 16:54pm

Publié par Mamanlit

Quand il n'est pas là :

 

- je me tourne sur le coté avant de m'apercevoir que je n'ai personne à qui raconter ma dernière connerie

- je rentre du boulot, la maison est froide et aucune lumière n'est allumée

- le lit est tout froid, alors je rajoute des couches à mon pyjama

- le tunnel 18-20h devient un pur moment d'équilibriste

- je me lève une demi-heure plus tôt

- je tourne aux pâtes/riz/pizza pour les repas - l'imagination culinaire c'est pas mon fort

- je ne maîtrise pas bien ses rituels du coucher et les nains font la tête

- j'entends régulièrement "papa me manque"

- la maison est drôlement calme

- je ne découvre plus de musique le matin

- les seuls baisers que je reçoit sont en général collants

- je me rappelle pourquoi je suis avec lui depuis 18 ans

- je n'arrive pas à me coucher tôt et mes cernes atteignent des sommets de profondeur

- j'ai du faire les devoirs d'anglais avec K.

 

Mais quand il n'est pas là :

 

- je regarde d'énormes bêtises à la télé

- je ne me prend pas la tête pour la bouffe, c'est pâtes/riz/pizza

- je ne mouille pas mes chaussettes le matin dans la salle de bain

- je ne passe pas ma vie à éteindre les radios/ordi/fermer des fenêtres le matin avant de partir

- j'ai toute la place que je veux en longueur pour garer la voiture

- je suis le centre de deux nains

- j'ai vu pour la deuxième fois en moins d'un mois la Reine des neiges au ciné

- je ne me bats avec personne pour avoir l'ordi

- je me rappelle pourquoi je suis avec lui depuis 18 ans

- j'ai ouvert au livreur de fleurs qui m'a remis un bouquet de roses

 

L'Homme n'est donc pas là. Il est parti jeudi et rentrera mercredi.

Il est attendu avec impatience à la maison.

Mais pour lui, comme pour moi, une bouffée d'air ça fait du bien aussi. Cela nous permet de nous rappeler qu'on est bien tous les deux.

Quand il n'est pas là

Commenter cet article

emilie 04/03/2014 11:23

Un tres beau texte que voila ! J'imagine l'impatience des enfants de revoir leur papa egalement ^^

Agdel 19/01/2014 21:57

C'est une belle déclaration ! Comme toi, j'aime ces petites absences, à condition qu'elles restent rares. J'ajouterais aux arguments contre : le fait de devoir rester devant l'ordinateur sur Skype à des heures où j'ai 1000 choses à faire (selon le décalage horaire) alors que lui vient de finir de dîner et a une soirée à meubler (bon, si son employeur n'était pas aussi radin, il aurait un mobile, et je pourrais cuisiner ou m'activer tout en parlant) et aux arguments pour : la fierté d'arriver à tout gérer (repas, conduites…) seule pendant toute une semaine, voire plus (mais cet aspect-là diminue à mesure que les enfants grandissent) et la possibilité de lire aussi longtemps que je veux le soir (on est d'accord, ça n'arrange pas les cernes…)
Trop de chance pour les fleurs, tiens, je vais essayer d'en parler négligemment, des fois que ça lui donnerait des idées…

Anne 19/01/2014 20:10

Rohhh... C'est beau...

Mamanlit 20/01/2014 20:30

c'est l'amuuuuuuuuuuuuuur !

Mistinguette 19/01/2014 20:00

Quel magnifique bouquet !
Et ton texte me convient aussi assez bien...!
:)

Mamanlit 20/01/2014 20:30

merci

Hélène 19/01/2014 18:28

Ca c'est chic!!!!

Mamanlit 19/01/2014 18:30

les fleurs ???